Transition écologique : des avancées concrètes pour le campus MAAF à Niort

23/05/2022

Des espaces verts labélisés EcoJardin, des panneaux photovoltaïques produisant un million de kWh d’énergie verte par an, une offre de transport plus durable… le siège de notre marque MAAF, à Niort, est la traduction en actes de notre démarche environnementale et de notre engagement à réduire nos émissions directes de gaz à effet de serre de 3 % par an sur la période 2022/2024.

Pour contribuer à accélérer la transition vers un modèle de société plus durable, nous avons identifié nos sources d’émissions directes de gaz à effet de serre et tracé une courbe de baisse de ces émissions.

Cette trajectoire bas carbone sert de fil conducteur au plan d’action qui doit nous permettre de réduire nos émissions directes de 3 % par an sur la période 2022-2024, avec l’ambition d’atteindre 34 % de réduction en 2034.

Un programme ambitieux qui passe notamment par une exploitation de nos différents sites d’activité (site centraux, sites en région et réseaux d'agences de nos marques MAAF et GMF) plus responsable et respectueuse de la biodiversité.

L’exploitation de notre site central de Niort, fief historique de MAAF, marque du groupe Covéa, illustre de façon concrète cette démarche volontariste.

Label EcoJardin et biodiversité

Les équipes de maintenance du campus niortais ont ainsi récemment obtenu le Label EcoJardin, inscrit dans le plan biodiversité de l’Etat, qui valorise l’engagement dans une démarche globale de gestion écologique des espaces verts.

Cet engagement, porté depuis 2016 par les équipes de Covéa Immobilier, notre filiale en charge de la gestion des sites d’exploitation ainsi que du parc immobilier de placement du Groupe, a donné lieu à de nombreuses avancées :

  • Le passage au « zéro phyto », c’est-à-dire la non-utilisation de produits phytosanitaires de synthèse, afin de protéger la santé des personnes et la biodiversité ;
  • L’enrichissement de la biodiversité grâce à la tonte raisonnée, la diversification des plantations et la sélection d’espèces locales, ou encore l’installation de ruches ;
  • L’utilisation au maximum de matériel électrique pour limiter les pollutions atmosphériques et sonores ;
  • La gestion raisonnée de l’eau, avec la mise en place d'une cuve de récupération des eaux pluviales et une maitrise optimisée des consommations.

Énergie renouvelable et mobilité douce

En parallèle, le site va produire sa propre électricité renouvelable, suite à l’installation de 3 000 panneaux photovoltaïques en ombrières.

Ces panneaux vont générer la production d’un million de kWh d’énergie verte par an, soit 10 % de la consommation annuelle de l’ensemble du campus, pour une réduction annuelle de nos émissions directes estimée à cinq tonnes équivalent CO².

Des bornes de recharge électrique branchées directement sur les ombrières sont également à la disposition de nos collaboratrices et collaborateurs, notamment pour accompagner le développement de la mobilité durable.

La mobilité douce est aussi concernée, puisque les navettes qui circulent dorénavant sur le site sont passées à l’électrique. Un choix qui permet de faire l’économie des 25 tonnes équivalent CO² émises par an avec les anciens véhicules à moteur thermique.

Notre contrat énergie verte

Le site de Niort entre également dans le périmètre du contrat énergie verte que Covéa a souscrit en début d'année auprès d’EDF pour tous ses sites d’exploitation et son parc immobilier de placement.

Concrètement, un volume d'électricité certifiée d'origine renouvelable (hydraulique, éolien, solaire, etc.) correspondant à 100 % de la consommation électrique sur l’ensemble de nos sites est injecté sur le réseau national.

Chez Covéa, nous veillons à un monde qui maîtrise son impact environnemental.

#PreuveEnEst