SCOR et Covéa annoncent la signature d’un protocole d’accord transactionnel

10/06/2021

Covéa et SCOR souhaitent retrouver des relations apaisées, fondées sur le professionnalisme, dans le respect de leurs indépendances respectives.

Ces deux acteurs majeurs de l'industrie de l'assurance et de la réassurance en France ont décidé de renouer les relations de confiance et de soutien réciproque qui ont été les leurs durant de longues années.

L’ACPR, dont le vice-président est Jean-Paul Faugère, a souhaité que le dialogue entre Covéa et SCOR soit rétabli et aboutisse à un accord engageant formalisé par la signature d’un protocole d’accord transactionnel.

Ce protocole d’accord transactionnel, élaboré sous son égide et qui n’emporte aucune reconnaissance de responsabilité de part et d’autre, a pour objectif de créer les conditions pour un retour à des relations mutuellement bénéficiaires sur le long terme.

Covéa et SCOR ont la ferme conviction que ces voies ainsi tracées permettent d’ouvrir une période nouvelle placée sous le sceau de la confiance dans l’intérêt des deux parties, de leurs parties prenantes et plus généralement du secteur de l'assurance en France et de la Place de Paris.

Les conseils d’administration de Covéa et de SCOR, réunis respectivement les 9 et 8 juin 2021, ont approuvé les points clés d’un protocole d’accord transactionnel conclu ce jour entre Covéa SGAM, Covéa Coopérations et SCOR SE, en présence du vice-président de l’ACPR.

Cette publication est une information ad hoc, conforme à l’article 17 du règlement (EU) n°596/2014 du 16 avril 2014

Lire le communiqué de presse :

SCOR et Covéa annoncent la signature d’un protocole d’accord transactionnel

.pdf | 175 Ko

Télécharger