Résultats 2020 : Covéa, un acteur engagé et solide

15/04/2021

Dans une année 2020 fortement impactée par la pandémie de la Covid-19, Covéa a su maintenir une solidité très forte, avec une solvabilité au plus haut standard du marché, malgré une baisse de son résultat net (part du Groupe). La mobilisation de nos équipes s'est également traduite par la mise en oeuvre de mesures massives de solidarité.

Thierry Derez, Président-Directeur général de Covéa, déclare :

« Covéa fait son métier avec sérieux et empathie. En 2020, les équipes du Groupe se sont formidablement mobilisées pour soutenir et accompagner au quotidien nos sociétaires et clients, nos prestataires et plus largement les acteurs du tissu économique national. Cet engagement s’est traduit par la mise en oeuvre de mesures massives de solidarité.

Face au contexte actuel, nous maintenons une solidité très forte, avec une solvabilité au plus haut standard du marché. Cette robustesse est un gage de pérennité et une force d’engagement dans la durée, qui permet d’envisager l’avenir avec confiance et sérénité. »

  • Chiffres clés Groupe

    Primes acquises : 16,6 Md€
    Résultat net : 415 M€
    Fonds propres : 16,4 Md€
    Ratio de solvabilité : 394 %

  • Chiffres clés France

    11,6 millions de clients et sociétaires
    10,7 millions de véhicules
    8,1 millions d'habitations
    3 millions de bénéficiaires santé

Pandémie de la Covid-19

Dans une année 2020 fortement impactée par la pandémie de la Covid-19, le Groupe a rapidement déployé l’ensemble des mesures nécessaires pour protéger et assurer la sécurité sanitaire maximale pour ses collaborateurs, poursuivre ses activités et maintenir le service pour ses sociétaires et clients.

Des plans de continuité d’activité, de suivi et de communication ont ainsi été mis en place tout au long de l’année, incluant notamment un recours prioritaire au travail à distance.

L’ensemble de ces mesures a permis au Groupe d’assurer le bon déroulement opérationnel de ses activités.

Dans ce contexte, le groupe Covéa, à travers ses trois marques, a pris des mesures exceptionnelles pour soutenir ses sociétaires et clients. Ces mesures de solidarité représentent un montant global de 363 millions d’euros.

Elles intègrent notamment des indemnités de crise sanitaire à destination de professionnels et d’entreprises, des mesures de soutien aux prestataires, des extensions de garanties pour nos sociétaires en première ligne, des gestes tarifaires pour des clients particuliers et professionnels et des dons financiers à des associations.

Le Groupe a également contribué aux mesures de soutien à l’économie et à la société françaises à hauteur de 93 millions d’euros, au titre du fonds de solidarité mis en place par l’Etat pour soutenir les TPE et PME et des contributions exceptionnelles en santé introduites par la Loi de financement de la Sécurité Sociale.

Ainsi, l’ensemble de ces mesures de solidarité représente une charge globale de 457 millions d’euros1 dans les comptes au 31 décembre 2020.

Face à cette crise, le Groupe a également joué pleinement son rôle d’assureur en prenant en charge des sinistres, essentiellement les garanties pertes d’exploitation, dont le coût est estimé à 456 millions d’euros après réassurance1.

Enfin, Covéa s’est engagé à investir 101 millions d’euros pour participer à l’initiative des pouvoirs publics français dans l’accompagnement à la relance des entreprises.

1Avant impôts.

Activités

En 2020, les primes acquises du Groupe s’élèvent à 16,6 milliards d’euros en retrait de 4,5 % par rapport au 31 décembre 2019.

Cette évolution s’explique principalement par la baisse de la collecte brute sur les contrats d’épargne en euros en France et en Italie, dans un marché en fort repli.

En France, les primes acquises s’établissent à 14,7 milliards d’euros, en baisse de 3,3 % par rapport au 31 décembre 2019.

En assurances de biens et responsabilité, les primes ont été impactées par les mesures de solidarité prises par le Groupe pour soutenir ses assurés particuliers et professionnels.

Retraitées des impacts directs de la crise, les primes du Groupe augmentent de 0,7 % par rapport au 31 décembre 2019 :

  • Sur le marché des particuliers, les primes acquises progressent de 1,2 %, portées par l’assurance habitation et autres risques privés. En assurance automobile, les primes restent stables par rapport au 31 décembre 2019.
  • Sur le marché des professionnels et des entreprises, fortement impacté par la crise, les primes acquises diminuent de 0,4 % avec des évolutions contrastées selon les segments.
  • Par ailleurs, le Groupe poursuit son développement en assurance protection juridique et en acceptations de réassurance, avec des primes acquises qui augmentent respectivement de 3,3 % et de 7 %.

En assurances de personnes, la collecte brute en épargne-retraite diminue de 16,2 %. La croissance des primes en assurances santé et prévoyance compense en partie cette diminution.

Sur ce marché, le Groupe a poursuivi son développement sur ses axes prioritaires avec :

  • Une progression de 5,7 % de la collecte brute sur les contrats d’épargne en unités de compte ;
  • Une croissance des primes sur le marché de la retraite de 28 %, en lien avec le lancement des PER (Plan d’Epargne Retraite) au premier semestre 2020 pour les marques MAAF et MMA ;
  • Des primes en santé et prévoyance, en hausse de 3,4 % aussi bien sur les contrats collectifs que sur les contrats individuels.

Les primes acquises des filiales internationales représentent 11,4 % de l’activité du Groupe. Elles s’élèvent à 1,9 milliard d’euros, en repli de 12,4 %, en raison principalement de la baisse de la collecte épargne-retraite en Italie.

Résultats

En France, la sinistralité courante a été impactée par les conséquences de la pandémie de la Covid 19, principalement avec une dégradation sur les marchés professionnels et entreprises du fait des pertes d’exploitation et une amélioration sur la branche automobile.

Ces effets, combinés aux mesures de solidarité massives engagées (remises sur primes et indemnités de crise sanitaire notamment) et à l’environnement stressé des marchés financiers, ont conduit à une baisse de 365 millions d’euros du résultat net (part du Groupe). Le ratio combiné s’établit ainsi à 100,0 %.

Le résultat net (part du Groupe) des filiales internationales diminue de 78 millions d’euros, principalement sous l’effet des investissements réalisés par Covéa Insurance pour franchir une nouvelle étape de son développement vers les canaux de distribution affinitaires et sous l’effet de l’évolution de l’environnement économique en Italie qui pèse sur la contribution de BPM Vita.

Le résultat net (part du Groupe) s’établit ainsi à 415 millions d’euros contre 858 millions d’euros au 31 décembre 2019, soit une baisse de 52 %.

Bilan

Les fonds propres combinés du Groupe s’élèvent à 16,4 milliards d’euros, soit une hausse de 0,4 milliard d’euros, correspondant au résultat net de l’exercice 2020.

La valeur de réalisation des placements financiers s’établit à 112 milliards d’euros, dont 14,4 milliards d’euros de plus-values latentes.

Pour mettre en oeuvre sa stratégie d’investissement de long terme, Covéa s’appuie sur les expertises de sa société de gestion Covéa Finance et sur Covéa Immobilier.

Le ratio de solvabilité s’établit à 394 % et confirme la solidité financière du groupe Covéa.

Notations

Le 4 mars 2020, Moody’s Investors Service a confirmé la note de solidité financière « Aa3 » de Covéa Coopérations avec une perspective stable.

Le 18 décembre 2020, A.M. Best a confirmé la note de solidité financière « A » (Excellent) et la note de crédit émetteur à long terme « a+ » de Covéa Coopérations. La perspective associée à ces notations est stable.

Le 28 janvier 2021, S&P Global Ratings a confirmé la notation de solidité financière « AA - » des sociétés notées du groupe Covéa. La perspective associée à ces notations est stable.

Les comptes seront soumis à l’approbation de l’assemblée générale le 24 juin 2021.

Lire le communiqué de presse :

Résultats 2020 : un acteur engagé et solide

.pdf | 531 Ko

Télécharger