Maladie d’Alzheimer : trois études en cours pour le programme Covéa NeuroTec

21/09/2022

Covéa soutient depuis plusieurs années la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Un engagement traduit en 2020 par le lancement de Covéa NeuroTec, un programme de recherche mené par Clinatec, centre de recherche biomédicale situé à Grenoble, qui s’appuie sur la neuro-illumination pour prévenir les effets de la maladie. En cette journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, nous vous proposons de revenir sur les études prometteuses actuellement en cours dans le cadre de ce programme.

En France, 1 200 000 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer et plus de 225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Face à ce constat, le groupe Covéa (MAAF, MMA, GMF, PartnerRe) a fait le choix depuis plusieurs années de soutenir la recherche sur Alzheimer en accompagnant les travaux menés par Clinatec, centre de recherche biomédicale situé à Grenoble.

C’est ainsi que le projet Covéa NeuroTec a vu le jour en 2020, avec le soutien de Covéa. Ce programme de recherche, mené par Clinatec, a pour objectif de ralentir l’évolution de la maladie d’Alzheimer au moyen de la lumière infrarouge et proche infrarouge.

Covéa NeuroTec est piloté par un chercheur en neurosciences australien de renommée internationale : le Professeur John Mitrofanis, spécialiste de l’apport de la technologie infrarouge pour traiter des pathologies, notamment les pathologies neurodégénératives.

Sous sa responsabilité, trois études prometteuses ont été lancées en 2022 dans la cadre des travaux de Covéa NeuroTec :

  • La première étude, conduite par le Dr Audrey Valverde, porte sur l’effet neuroprotecteur de la photobiomodulation, c’est-à-dire l’illumination du cerveau avec de la lumière infrarouge et proche infrarouge.
  • La deuxième étude, portée par le Dr Jaimie Hoh Kam, vise à utiliser les biophotons comme marqueur biologique pour évaluer le degré de neuroinflammation et de perte neuronale. Ce système de détection pourrait permettre un diagnostic plus précoce et un traitement plus efficace des maladies neurodégénératives.
  • La troisième étude, sous l’égide du Dr Marjorie Dole, consiste en un essai clinique pour mesurer l’effet de la photobiomodulation sur l’activité cérébrale chez 72 sujets sains, jeunes et âgés, que ce soit au cours d’une tâche motrice ou lorsque les réseaux neuronaux sont au repos, et évaluer les différences entre sujets jeunes et âgés.

En parallèle à ces avancées scientifiques concrètes, le groupe Covéa et le Fonds de dotation Clinatec ont lancé à l’occasion de la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer une campagne de sensibilisation : « Et si la lumière devenait un médicament ? ». Cette campagne d’affichage, qui met en avant le travail de Covéa NeuroTec, sera diffusée sur les lignes de bus à Grenoble pour une durée de 7 jours.

Lire le communiqué de presse :

Covéa et Clinatec lancent une campagne de sensibilisation à l’occasion de la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer

.pdf | 177 Ko

Télécharger

À propos du Fonds de Dotation Clinatec

Le Fonds de Dotation Clinatec a été créé en 2014 pour trouver des fonds extérieurs afin de soutenir et financer les projets innovants de Clinatec, centre de recherche Edmond J. Safra.

Clinatec, centre de recherche biomédicale Edmond J Safra, a été créé par le professeur Benabid, co-inventeur de la neurostimulation profonde, technologie arrêtant les symptômes de la maladie de Parkinson.

À Clinatec, médecins, technologues, chercheurs et biologistes ont pour ambition, via les micro-nanotechnologies et l’électronique, de mieux prévenir, diagnostiquer et traiter les maladies neurodégénératives, les cancers, l’épilepsie et les handicaps moteurs lourds.