Environnement : Covéa se mobilise pour que le bureau, ce soit à vélo…

20/09/2021

Dans le cadre de la 20ème édition de la Semaine européenne de la mobilité, nous sommes allés à la rencontre de Paul Esmein, Directeur général adjoint de Covéa et « vélotafeur » depuis plusieurs années. L’occasion de revenir sur le rôle que peut jouer un employeur pour inciter ses collaborateurs à la pratique du vélo pour se rendre sur leur lieu de travail.

Les déplacements représentent 59 % des émissions de gaz à effet de serre des activités d’exploitation du groupe Covéa (MAAF, MMA, GMF, Fidélia). Un tiers est lié aux déplacements domicile-travail des salariés.

Il est donc de notre responsabilité d’employeur et de groupe mutualiste engagé de construire un écosystème durable pour favoriser la pratique du vélo par nos collaborateurs sur leurs trajets entre le domicile et le bureau.

D’autant que selon une étude réalisée à l’été 2020 auprès de 1 800 collaborateurs du Groupe, les 2/3 d’entre eux vivent à moins de quinze kilomètres de leur lieu de travail. Et 9 % sont d’ores et déjà des « vélotafeurs ».

C’est le cas notamment de Paul Esmein, Directeur général adjoint de Covéa, que nous avons rencontré à l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité qui se tient cette année du 16 au 22 septembre.

Après avoir partagé son expérience d’utilisateur au quotidien, il précise que « là où l’entreprise peut agir, c’est en faisant en sorte que ceux qui font ce choix de venir en vélo, ce soit dans de bonnes conditions. »

Le Groupe a d’ailleurs engagé des travaux pour répondre aux nouveaux besoins de nos salariés, sur l’ensemble de nos sites d’exploitation, à travers l’installation de casiers, de douches, de bornes, d’abris et de prises électriques.

Des travaux qui vont s’inscrire dans le temps et tiendront compte d’un meilleur partage des espaces entre la voiture et le vélo.

Paul Esmein revient également sur l’opération « Pédaler pour planter 1 000 arbres », initiée par Covéa dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité.

Axé sur le bien-être et l'environnement, ce challenge propose à nos collaborateurs de parcourir tous ensemble 100 000 kilomètres à vélo entre le 16 septembre et le 28 octobre.

A l'issue du challenge, Covéa soutiendra le projet de reforestation d'un terrain de la commune de Mondoubleau, dans le Loir-et-Cher, avec l'association Perche Nature.

Chez Covéa, nous veillons à un monde qui maîtrise son impact environnemental.

#PreuveEnEst