Covéa saisit le Parquet National Financier contre Denis Kessler pour manipulation de cours et abus de biens sociaux

24/03/2021

Mercredi 24 mars 2021, le groupe Covéa, premier actionnaire de Scor, a déposé plainte entre les mains du Parquet National Financier pour le compte de Scor, à l’encontre de son PDG Denis Kessler, pour manipulation de cours et abus de biens sociaux.

Ces faits, commis entre septembre 2018 et janvier 2019, visent :

  • d'une part, le rachat massif d’environ 4,6 millions d’actions de Scor, pour un montant total de 195 millions d’euros ayant permis de gonfler artificiellement le cours et entrainé un surcoût pour Scor de 31 millions d'euros,
  • d'autre part l’engagement de près de 16 millions d’euros de frais de conseils pour prétendument contrer une tentative de prise de contrôle de Scor par Covéa alors même que Covéa avait retiré sa proposition par ailleurs amicale dès le 4 septembre 2018.

Ces faits ont conduit Covéa à porter plainte au nom de Scor.

Communiqué - Covéa / Scor / PNF

.pdf | 566 Ko

Télécharger