André Comte-Sponville est nommé Directeur général de l’Institut Diderot

09/04/2021

Depuis le 1er février 2021, le philosophe André Comte-Sponville est le nouveau Directeur général de l’Institut Diderot, le laboratoire d’idées de Covéa. Il sera en charge de l’élaboration de la stratégie et des nouveaux projets du cercle de réflexion.

Laboratoire d’idées du groupe Covéa, crée en 2009 à l’initiative de Jean-Claude Seys et du philosophe Dominique Lecourt, l’Institut Diderot concourt à prendre la mesure des grandes transformations sociétales en cours et à ouvrir de nouveaux horizons pour l'action.

Son conseil d’orientation est composé de personnalités reconnues, issues du monde politique, économique, social, technologique et universitaire.

La nomination d’André Comte-Sponville s’inscrit pleinement dans cette démarche. Il succède à Dominique Lecourt, qui poursuivra ses contributions et restera membre du Conseil d’orientation.

Jean-Claude Seys, Président de l’Institut Diderot, déclare : «Je suis très heureux et honoré d’accueillir André Comte-Sponville dans la continuité de l’éclairage philosophique de Dominique Lecourt. Sa présence marque une nouvelle étape dans les réflexions et les travaux de notre Think Tank. »

Une légitimité naturelle

Philosophe, écrivain, éditorialiste pour l'hebdomadaire Challenges, André Comte-Sponville est l’auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages dont le « Petit traité des grandes vertus » (1995), traduit en 24 langues, et le « Dictionnaire amoureux de Montaigne » (2020).

Membre du Conseil d’administration du groupe d’édition Humensis (2018), il a été membre du Comité consultatif national d’éthique (2008-2016).

Chevalier de la Légion d’honneur, Prix La Bruyère de l’Académie française (1996), il est également Doctorat honoris causa de l’université de Mons-Hainaut en Belgique.

Un thème central en 2021

Les réflexions et travaux menés par l’Institut Diderot en 2021 auront pour thème central La puissance de l’incertain : du besoin de croire à la volonté d’agir. Il sera décliné tout au long de l’année sous forme de débats, vidéos et publications.

À ce titre, Guillaume Pitron est intervenu le 22 mars dernier sur « La guerre des métaux rares : face cachée de la transition énergétique et numérique ». Des publications de Sylviane Agacinski, Ali Laïdi et Dominique Fonvielle ont aussi été publiées par l’Institut depuis le début de l’année.

Les conférences organisées par l’Institut Diderot sont accessibles en live depuis le compte Twitter de l’Institut. Rendez-vous sur le site Internet de l’Institut pour retrouver le calendrier des conférences et des publications. Les travaux de l’Institut y sont également disponibles en libre accès.

 

Lire le communiqué de presse :

André Comte-Sponville est nommé Directeur général de l’Institut Diderot

.pdf | 499 Ko

Télécharger