Menu
Le mot du Président

Un mouvement d'avance

"Nos atouts ? Notre taille, notre solidité financière et notre connaissance des risques"

Interview de Thierry Derez, PDG Covéa

separator

Quel regard portez-vous sur l’activité de Covéa en 2015 ?

Sur le front des intempéries, l’année a été plus clémente que les précédentes, à l’exception notable des évènements d’octobre sur la Côte d’Azur qui ont représenté pour nos équipes de gestion de sinistres et d’assistance l’ouverture de près de 18 000 dossiers. Il convient également de noter une hausse du coût des sinistres matériels et l’aggravation de la charge des accidents corporels.

Commercialement, Covéa a réalisé une bonne année avec 200 000 véhicules et 120 000 nouvelles habitations supplémentaires. 2015 a aussi été favorable à la collecte en assurance vie, et au développement de nos activités auprès des professionnels et des entreprises.

Bref : des résultats satisfaisants sur nos marchés clés et de nombreux nouveaux clients.

Le chiffre d’affaires du Groupe dépasse 17,2 milliards d’euros, en hausse de 5 %. L’international représente désormais plus de 15% du total à 2,6 milliards d’euros. Une progression liée pour l’essentiel à l’Italie mais aussi à la Grande Bretagne où, en 2015, nous avons consolidé notre présence avec l’acquisition de Sterling.

Pouvez-vous évoquer deux des grands chantiers de 2016 ?

Oui, avec un objectif commun : celui d’optimiser notre mode de fonctionnement et de proposer les meilleures expériences d’assurances à nos clients dans une dynamique de développement rentable.

-En interne, le Groupe a mis en place une organisation simplifiée visant à accroître sa compétitivité. Nous travaillons désormais à la construction d’une entreprise « unique » avec, pour objectif, la mise en place d’un statut commun à échéance 2017. Dans cette logique, nous avons créé l’année dernière un réseau social d’entreprise pour les 22 000 collaborateurs du Groupe en France.

-En matière de  digital, nous développons le programme « Ambition Clients 2020 », qui place les technologies digitales au cœur de notre stratégie de transformation. Ces nouvelles technologies ont vocation à améliorer la vie de nos clients  comme celles de nos collaborateurs. C’est un investissement gagnant-gagnant.

Quels sont, selon vous, les principaux atouts du Groupe pour relever ces défis ? 

Notre taille, notre solidité financière et notre connaissance des risques. Ce dernier point est peut-être le plus important. Nous intervenons sur des marchés matures, face à des concurrents qui ne manquent pas d’arguments: la différence se fait donc sur d’infimes écarts de performances, liés directement à l’expérience et à la compétence des hommes. Et, dans ce domaine, je suis persuadé que nous avons l’avantage.

Quelle stratégie en matière de notation financière ?

Le Groupe entend se développer dans les secteurs du risque professionnel et entreprise et en assurance santé collective. La notation permet de comparer Covéa à des groupes de même dimension. Cela suppose en outre un bon niveau de note.

De plus, depuis la mise en œuvre de la directive Solvabilité 2, nous sommes en présence de mécanismes proches de ceux de la notation.

 



Facebooktwittergoogle_pluslinkedin